Ce blog est en pause pour une durée provisoire. Merci à tous mes aminautes qui ont suivi ce blog avec amitié et fidélité. Je ne vous oublie pas et reviendrai prochainement...

samedi 1 février 2014

Les couche-dehors

Il y a 60 ans, l'abbé Pierre lançait un appel au secours retentissant pour alerter la population française au sujet de ces couche-dehors aujourd'hui appelés S.D.F

C'était le 1er février 1954. Aujourd'hui, la situation est toujours aussi préoccupante. Je trouve tellement choquant que notre société hyper riche, la France ne puisse, ne veuille pas offrir un toit à tous !

Je vous propose de regarder cette vidéo tournée en 2004 qui retrace cet appel.


21 commentaires:

  1. Rien n'a changé... les riches sont de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres, rajoutant à eux la classe moyenne...
    1954, j'avais 8 ans.... je m'en souviens encore.. et aussi de la vague de froid..- 15° mon petit frère, naissait en septembre..
    Que font nos politiques ? pas grand chose, je crois... chacun demeurant dans sa bulle...
    Merci Malou de mettre en mots et en image ton indignation... et ce n'est pas fini.
    Quoi qu'il en soit, je te souhaite une belle journée.
    Bisous de Provence où le temps est beau. Nous avons de la chance, il faut le reconnaître.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Den il faut savoir s'indigner et le proclamer haut et fort. Nous sommes dans une société où l'on accepte bien trop les situations indignes. On dirait que nos concitoyens deviennent passifs ou trop centrés sur eux-mêmes. Comme tu dis chacun demeure dans sa bulle. Bises bretonnes ensoleillées aujourd'hui. Et oui, chez nous aussi il fait beau et doux...sourire...

      Supprimer
  2. C'est un problème crucial mais plus complexe qu'il ne parait...
    je crains toujours cette dualité riche-pauvre ...je suis riche puisque j'ai un toit...et ça devient culpabilisant d'en avoir un !
    les sans logis de 54 ne étaient bien différents (je me souviens très bien de cet hiver là) même si le résultat est toujours aussi dramatique.
    Merci de nous faire réfléchir Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dualité riche-pauvre bien sûr qu'elle existe, comment l'empêcher ? sauf qu'il est vital que chacun ait un toit et de quoi se nourrir, s'habiller. Il y va de la dignité humaine. Comment demander à une femme, à un homme de reprendre de l'énergie pour s'en sortir s'il vit sans toit et sans nourrriture, sans pouvoir se laver ni s'habiller ? Bises Josette

      Supprimer
  3. Bonjour Malou et une information relayée avec brio même si tout comme toi j'aurais aimé de plus en entendre parler... et dire qu'il y a encore 3,5 millions de Français mal logés, et ceci soixante ans après !!! De quoi s'interroger et vu la situation économique dans laquelle nous sommes, je crais que la courbe ne s'inverse pas de sitôt...
    Belle journée
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien vois-tu Moun, je dirais que la situation économique n'est pour rien dans cette histoire. On dit que les plus pauvres d'entre nous partageraient plus que les plus riches. Je pense que chacun de nous peut contribuer à faire cesser cette situation. Il nous faut juste nous interroger à ce que nous pourrions faire pour améliorer les choses, chacun à notre mesure. Bises Moun

      Supprimer
  4. Nous n'avons pas fait de progrès, c'est assez décourageant...Et pourtant il y a des gens qui s'en préoccupent, des petits colibris...mais peut-être pas assez de gens parmi ceux qui nous gouvernent...Que faire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je répondrai ce que je viens d'écrire à Moun. J'ajouterai aussi par nos votes obliger les politiques à prendre en compte et à régler ces situations indignes. Je t'embrasse cher petit colibri.

      Supprimer
  5. et aujourd'hui encore beaucoup trop de gens n'ont pas de toit une honte à notre époque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis, une véritable honte dans notre pays considéré comme l'un des plus riches au monde.

      Supprimer
  6. Rien n'a changé depuis... ou presque.
    Les gens qui sont dehors sont de plus en plus jeunes...
    Passe une douce journée Malou. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai de plus en plus jeune. J'ai regardé récemment une émission "les ambassadeurs du ...." je ne sais plus trop le nom de cet endroit du monde où les habitants vivent de façon clanique, très prés de la nature, selon des rites ancestraux. Visitant l'Angleterre, ils interrogeaient sur les SDF mendiants et demandaient "mais ils n'ont pas de parents, pas de famille pour les faire vivre chez eux ?" et oui, voilà le problème sans doute nous avons produit une société individualiste et égoïste avec des familles éclatées qui ont perdu le sens de la solidarité familiale. Bises Quichottine.

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord avec toi... et je crains hélas que ça ne s'arrange pas... La famille n'est plus une priorité pour ceux qui légifèrent...
      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  7. Il est assez simpliste de parler de Riches et de Pauvres. Beaucoup de gens aisés font partis d'associations et aident les plus déshérités. Ce qui me choque ce sont les politiques qui laissent vivre des gens dans des immeubles insalubres en payant des loyers exorbitants. Ils feraient mieux d'imposer aux propriétaires exploiteurs de mettre aux normes leurs appartements, si non, l'immeuble serait rasé. De plus, tous les immeubles où des milliers de bureaux sont inexploités pourraient servir à accueillir les mal logés. Je crois qu'entre les lois qui sont faites et la mise en œuvre de ces lois, il y a un gouffre et que toutes les bonnes intentions des politiques ne sont jamais exécutées. Il est tellement plus facile de monter la tête des Français les uns contre les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur ce blog, Lauriza pour ta première participation. Il y a beaucoup de vrai dans ton commentaire notamment sur le fait que les intentions des politiques ne sont pas exécutées. Je voudrais ajouter que même si leurs intentions se transforment en lois ou décrets ce qui est déjà une grosse amélioration, les politiques de tous bords ne veillent pas assez à leur application. Ils préfèrent trop souvent ajouter une nouvelle loi qui vient percuter la précédente qui de toute façon n'a pas été appliquée ou l'a été de façon très imparfaite. Améliorer le dispositif existant plutôt que d'ajouter de la complexité qui aboutit à l'inefficacité. Je n'ajouterai rien de plus à ton argumentaire avec lequel je suis globalement d'accord même si tout n'est pas si simple. Attention à ne pas mettre trop de contraintes sur les propriétaires bailleurs au risque de les effrayer et de tuer la poule aux oeufs d'or. tout est dans l'équilibre. A bientôt Lauriza ?

      Supprimer
  8. Chaque jour, le fossé ne cesse de s'agrandir entre riches et pauvres et les gouvernements et les institutions européennes se font de plus en plus complicités du grand capital représenté par les banques, les industriels et importateurs ...
    Jusqu'où pourra-t-on d'accepter de reculer à ce point ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un de mes proches ne cesse de me dire que nous allons droit vers l'inégalité de l'ancien régime, les riches (nobles) d'un côté et le peuple redevenu l'esclave des riches. Cela me met en rage ce genre de discours mais parfois je me demande s'il n'y a pas un fond de vrai dans ces prédictions et cela me fait très peur.

      Supprimer
  9. Dans mon livre "Le tunnel aux allumettes" je traite de ce sujet car le héros principal est un sans-abri.
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faudra donc que je le lise, ma chère Violettte après les très nombreux ouvrages que j'ai en attente de lecture mais je note. Bisous et belle journée à toi.

      Supprimer
  10. Pour que chacun ait un toit, il faudrait une politique du logement social....
    Il n'y a jamais eu rien de valable en ce domaine depuis 40 ans.... (cf les HLM des années 60 - les chalandonettes (une cata) les Boorlo a bas prix ( des trucs qui tombent en ruine à peine construit,) etc....
    Faut donc pas s'étonner....
    Et c'est pas la situation actuelle qui va faire changer les choses.
    Donc je vais me coucher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as bien dormi, ce soir là, Alain. Ton discours pessimiste ne me convainc pas. Cela me rappelle Mitterrand disant que contre le chômage on a tout essayé et bien non, l'optimiste que je suis affirme que c'est plutôt le clientélisme de nos élus qui tue toute réforme courageuse. J'espère donc qu'une évolution se fera et qu'enfin on s'attaquera aux racines des problèmes plutôt que de toujours colmater juste pour faire taire le citoyen et espérer son suffrage. Amitiés Alain.

      Supprimer

Quel plaisir de lire vos commentaires, ces petits cristaux de sel que j'aime à déguster, délicatement posés sur la chair de votre sensibilité, de votre générosité. ! Ici on se dévoile...donc point d'anonymat...au moins un pseudo...merci.

Bretagne réunifiée

Translate

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...