Ce blog est en pause pour une durée provisoire. Merci à tous mes aminautes qui ont suivi ce blog avec amitié et fidélité. Je ne vous oublie pas et reviendrai prochainement...

lundi 11 août 2014

La nuit, un enfant veille (suite)



La nuit, un enfant veille!
Il se love tout contre vous.
Il s'épanche et vous émeut.
Il se donne en confidence.

Il vous demande le secret
Il fait de vous son confident
Il vous dit qu'il est perdu
pas aimé, mal aimé, trop aimé.

Il vous raconte sa vie.
Il vous conte ses douleurs,
Il vous narre sa solitude
Il vous déverse ses blessures.

Il vous dit qu'il est écartelé
Entre des pôles contraires
Entre des forces qui le dépassent
Entre indifférence et incompréhension.

Il se voit tout transparent 
Pas important 
Inexistant 
Encombrant.

La nuit, un enfant veille 
et vous réveille.

23/04/2008

J'ai écrit ce poème, il y a 6 ans. Il évoquait le sentiment d'abandon ressenti par ma petite-fille aînée lors de la séparation puis du divorce de ses parents.

Aujourd'hui, elle est devenue une pré-adolescente épanouie, heureuse de vivre. Bien des sentiments contraires la tourmentent encore à cet âge où l'on entame sa mue vers l'âge adulte. Vivre entre les deux familles de ses parents, devenues sa famille est une épreuve continue en même temps qu'une richesse.

Cette année, pendant l'été, elle se représentait le verre à moitié vide. Ensemble, nous nous sommes évertuées à découvrir l'autre moitié bien perceptible, colorée, luminescente et si attirante. Les vacances se continuant sous d'autres cieux, saura-t-elle continuer à discerner et à savourer cette moitié visible ? Les congés d'automne m'apporteront la réponse.

Sans doute, faudra-t-il de nouveau reprendre nos interminables discussions et, une nouvelle fois, stabiliser cette résilience labile.
PS Je viens de me rendre compte que j'avais déjà ré-édité ce poème en décembre 2012 ici. Pardon à ceux qui me suivent depuis mon ancien blog : les chroniques de Malou sur lequel figure l'édition de 2008. Cela fait sans doute redite mais en même temps, ces lecteurs auront ainsi, au fil du temps, des nouvelles de cet enfant brisée puis reconstruite par une résilience salvatrice. 

29 commentaires:

  1. Un BISOU chez toi pour te souhaiter une douce nuit chère Malou !!!!

    Que ce poème écrit à ta petite-fille est BEAU !!!
    Magnifique même !

    Ta petite-fille a beaucoup de chance de t'avoir comme grand-mère, tu as une belle relation avec elle. Ça compte beaucoup dans la construction d'une personne.

    Bonne continuation ! ≧^◡^≦
    GROS BISOUS D'ASIE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nancy. C'est vrai que c'est important les grands-parents, sécurisants comme un roc dans la tempête. Je n'ai pas eu la chance de connaître les miens alors j'essaie d'être présente et joyeuse pour mes petits-enfants. Bises. A bientôt.

      Supprimer
  2. Trés joli poème, et je suis contente de lire que cette petite fille est devenue une jeune fille épanouïe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui une belle jeune fille épanouie avec encore des hauts et des bas. Pas tous les jours faciles d'être dans une famille recomposée mais bon dans les familles traditionnelles, il y a aussi bien des turbulences à l'adolescence.

      Supprimer
  3. Coucou Malou, ton poème me touche beaucoup. Je suis heureuse de savoir que ta petite-fille adolescente est épanouie. Avec tes mots, elle saura trouver sa voie, parfois, il faut du temps mais c'est déjà extra ainsi. Chaque jour un petit pas de plus vers la sérénité.
    Un grand merci ma chère Malou de tes passages chez moi et oui, je sens que tu vas beaucoup mieux et tu m'en vois ravie :-)
    Douce journée et j'espère que tu as du soleil, chez c'est la pluie.
    Je t'embrasse fort.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je vais beaucoup mieux chère Denise. Je suis tellement heureuse que ma petite-fille aille mieux. Je l'ai eu au téléphone il y a 3 jours, elle était chez sa mère. Je l'ai trouvée souriante et en forme. Douce journée, venteuse ici. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  4. Bonjour
    Je découvre votre blog et je le trouve magnifique!
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  5. ✿ ✿ Un petit coucou amical chez toi chère Malou

    Je t'embrasse fort !!! 。♡♡彡

    Passe une douce nuit ! ツ !!!!

    ≧^◡^≦

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Malou,
    L'adolescence et ses tourments. Certains enfants la traversent plutôt bien, d'autres ont un peu de mal à trouver leur place entre l'enfance et l'adulte en devenir et rien de tel qu'un grand-parent pour répondre à ses interrogations sur la vie, sur les adultes et leurs contradictions.
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai Moun que l'adolescence est une période de la vie pleine de turbulences, de douleurs, de transformations ressenties plus ou moins fortement en fonction des individus. C'est peut-être plus difficile dans une famille recomposée où le nombre d'adulte est multiplié par deux. Il est vrai aussi que les beaux-parents peuvent être aussi un recours parfois. Bises

      Supprimer
  7. Bonjour Malou
    Merci de ta visite chez moi et pour ton commentaire.
    Très beau poème qui concerne malheureusement tant d'enfants écartelés entre Maman et >Papa quand ils ont décidés de ne plus vivre ensemble. Les miens par exemple et le fils de mon fils aîné, séparé de son Papa depuis sa toute petite enfance, à 450 kms.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les pères séparés géographiquement de leurs enfants, quel douleur souvent. Certains pères d'ailleurs finissent pas lâcher prise en raison de trop de complications et de jeux de rétention par la maman. Bises Claude.

      Supprimer
  8. Je voudrais compléter.
    Heureusement qu'il y a toutes les vacances scolaires dont mon fils bénéficie suite à un jugement du tribunal et le train !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que les juges savent arbitrer avec sérénité et ré-équilibrent le rôle parental. Bises Claude.

      Supprimer
  9. c'est un billet précieux à partager, vraiment
    difficile de comprendre la tourmente occasionnée, et avec le temps, on ne comprend pas davantage comment parfois des choses futiles nous éloignent de l'essentiel, puis des autres... malgré nous...
    jusqu'à ce qu'on comprendre que l'essentiel n'est pas de comprendre, mais d'accepter...
    acter, et alors, tout devient possible....
    doux bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute que le problème de cette enfant fut de chercher à comprendre le pourquoi de la séparation de ses parents plutôt que d'accepter la séparation de ses parents. Mais plus encore, le fait que la maman cherche à la séparer de son papa fut aussi sa grande souffrance. Merci pour tes mots si justes mamalilou. Bisous

      Supprimer
  10. Merveilleuse poésie ou merveilleuse plume? J'avoue qu'elle me touche, m'émeut, me bouleverse comme toi seule sais le faire. J'ai vu aujourd'hui des enfants rejetés, mal aimés, négligés. Difficile à oublier. Impossible à effacer de ma mémoire.
    Ton billet est magnifique... Merci pour ce partage qui adoucit ma journée :-) Doux baisers xoxox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enfants blessés par des adultes malveillants, seulement parfois maladroits ou trop tournés vers leur égo me touchent vraiment beaucoup comme tu l'exprimes si bien. Cela me met en colère aussi car il me semble que la société toute entière leur doit protection et assume fort mal cette responsabilité. En ce qui concerne le cas plus particulier du divorce, les grands responsables du fiasco, ce sont les adultes paumés qui veulent régler de vieilles rancunes ou des jalousies sans se préoccuper des ravages qu'ils occasionnent à leurs propres enfants. Tu sais si tu as trouvé mon poème inspiré c'est que je suis très touchée par cette enfant que j'aime infiniment. Le soir où j'ai écrit ces mots, la plume courrait, trouvait les mots justes et déversait en un flux continu ma grande peine. Bisous ma chère Jocelyne. Vraiment ravie de ta visite et de notre empathie mutuelle. A bientôt. Douces bises à toi aussi.

      Supprimer
  11. Beau poème !
    Mes petits enfants vivent aussi avec des parents séparés
    Bonne journée Malou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si le divorce s'est mal passé au niveau des enfants, tu comprends ce que ressent ma petite-fille blessée. Belle nuit, ma chère Gazou. Bises

      Supprimer
  12. se séparer pour les parents c'est simple mais le plus dur ceux sont les enfants qui ne comprennent pas encore ce changement de vie et et qui ont besoin de leurs 2 parents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui flipperine, tu as raison d'autant plus si un des deux parents se met en mode victime et cherche à couper le lien avec le père. Bises

      Supprimer
  13. J'aime beaucoup le poème. Et c'est avec un plaisir oublié que j'ai vu en fin de blog ce texte de Julos Beaucarne, je l'écoutais en boucle à l'adolescence, j'aime sa voix de gorge très particulière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, Julos Beaucarne, j'ai connu ce texte grâce à une aminaute, Françoise. Il m'a tellement inspiré que j'ai voulu le mettre sur mon blog. Je le relis régulièrement. Bises Zoé, à bientôt.

      Supprimer
  14. Joli sentiment d'empathie envers l'enfant qu'on écartèle et qui s'interroge.
    Ta petite fille a une immense chance d'avoir sa grand mère pour confidente.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'ai une immense chance de l'avoir comme petite-fille. Lors du décès de ma mère, il y a deux ans, tu ne peux savoir combien elle a été présente pour moi, notamment le jour des obsèques. Ce fut un vrai réconfort de la savoir là, me serrant la main, toute en délicatesse. Bises Saravati.

      Supprimer
  15. C'est important qu'ils aient un point de repère... c'était toi pour ta petite-fille.
    Passe une douce soirée. Bisous.

    RépondreSupprimer

Quel plaisir de lire vos commentaires, ces petits cristaux de sel que j'aime à déguster, délicatement posés sur la chair de votre sensibilité, de votre générosité. ! Ici on se dévoile...donc point d'anonymat...au moins un pseudo...merci.

Bretagne réunifiée

Translate

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...