Ce blog est en pause pour une durée provisoire. Merci à tous mes aminautes qui ont suivi ce blog avec amitié et fidélité. Je ne vous oublie pas et reviendrai prochainement...

jeudi 17 janvier 2013

Une richesse, un tisseur de liens relationnels. Quel est votre avis sur les réponses aux commentaires ?




Chères amies blogueuses ou blogueurs,


Devant mon écran, ce matin, je tiens à vous dire ma reconnaissance pour ces échanges si riches que vous m'offrez grâce à vos commentaires.

Je m'interroge aussi. Certains ou certaines d'entre vous (rares) n'y répondent pas et préfèrent rendre visite, un peu comme l'on rend une invitation, par convention sociale ou par amitié, par affection. 

Je dois dire, en ce qui me concerne, combien je me sens frustrée quand un commentaire, déposé sur un blog ami, n' a pas de réponse. Je peux tout-à-fait comprendre que le temps manque. Mais si tel est le cas, pourquoi ne pas ralentir le rythme de parution ? Il n'y a bien sûr aucun jugement de ma part, aucune critique désobligeante. Chacun, bien sûr, fait comme  bon lui semble. J'avais juste en Vie de dire combien un blog me semble plus vivant quand un dialogue s'installe entre nous.  Je prends un grand soin dans mes réponses aux commentaires que vous déposez car souvent, très souvent, ils me touchent infiniment et me donne envie de tisser avec vous un lien relationnel.

J'aimerais  beaucoup connaître votre avis sur ces différents points :
- les réponses aux commentaires. Cela vous parait-il indispensable pour vous et pourquoi ?
- retournez-vous voir, sur vos blogs amis, les réponses ? Si oui, avez-vous un truc pour être informé ou faites-vous comme moi un retour systématique sur les derniers billets de vos aminautes ?

Cette proximité, cette chaleur humaine que vous partagez ici me touchent infiniment. Je ne pensais pas qu'un blog pouvait prendre une place marquante dans une vie. Et bien sachez-le, c'est le cas pour moi. Et chaque matin, chaque soir, (ou presque, sourire), j'ai un infini plaisir à lire vos traces, vos réflexions, votre chaleur humaine, à partager avec vous ce lien relationnel précieux, sincère et riche.




43 commentaires:

  1. ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿
    Bonjour Chère Malou !!! :o)

    Nous aussi, amis(ies) des blogs aimons partager avec toi. C'est très enrichissant en effet de partager ainsi via les blogs.
    On arrive à se connaitre et même à s'attacher aux personnes réellement en toute amitié.

    Plusieurs fois j'ai fait des pauses/blog mais très rapidement ces liens, ces connaissances, ces amies(is) me manquaient.

    C'est avec plaisir que je réponds à tes deux questions :

    1. De mon côté j'aime bien quand il y a un échange à travers les commentaires. Mais ça ne me parait pas indispensable. Tout dépend des personnes, des blogs, ou des sujets abordés.

    2. Je reviens lire les réponses aux commentaires quand je sais que la personne répond.
    Là encore ça dépend des blogs. En fait je m'adapte à chaque blog et je respecte profondément la façon dont chacun gère son blog.

    A mon humble avis pour qu'un blog soit intéressant il ne faut pas qu'il soit une contrainte pour l'auteur. Il faut se sentir libre de répondre ou non aux commentaires. Il faut que la gestion d'un blog reste un plaisir sinon il ne dure pas malheureusement.

    Merci pour cette publication ! Tu te poses les bonnes questions. Et la réflexion est ouverte. C'est PARFAIT !

    GROS BISOUS
    et bonne journée à toi Malou !!! :o)
    ✿ ❊ ✿ ❊ ✿ ❊ ✿

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma chère Nancy, je pense que tu as bien résumer mon point de vue. C'est vrai, je dois bien le reconnaître que je suis plus attirée vers les blogueurs qui répondent tant je recherche les échanges. Mais il est vrai qu'il faut faire attention à ne pas s'essouffler. Gros bisous et belle journée.

      Supprimer
  2. Au début, je ne répondais pas aux commentaires ou très peu.
    D'ailleurs il n'y avait quasiment pas de commentaires :-)
    Puis je me suis rendue compte que si on me rendait visite, je devais être là pour accueillir et répondre, que c'était la moindre des politesses de montrer qu'on avait conscience de l'honneur qu'on me faisait en laissant un mot chez moi !
    J'ai à l'égard des blogs visités la même approche, je sens des liens sincères qui se créent même s'ils sont virtuels. Le virtuel est une composante de la réalité d'aujourd'hui.
    Cette chaleur humaine qui se dégage des échanges est très belle. Bien sûr cela demande du temps et l'on n'en dispose pas toujours ou alors on est en période de "retrait", tu sais que cela peut arriver à tout le monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rebondis sur la période de retrait dont parfois on a besoin, effectivement je l'ai connue. Je veillerai à rester fraîche sur ce blog et disponible pour chacun de mes visiteurs-commentateurs. C'est vrai, saravati que si on veut établir avec tous ces êtres sincères que l'on pressent, il faut prendre le temps de tisser un lien relationnel et la réponse aux commentaires est vraiment un merveilleux moyen. Je préfère ralentir le rythme de parution pour prendre ce temps et aller voir chez mes aminautes la réponse à mes propres commentaires. A bientôt ma chère saravati.

      Supprimer
  3. Je répond à tous les commentaires dont on lis mes réponses de même qu'à ceux qui me répondent également. Seulement je l'ai constaté avec Eklablog beaucoup de plate-forme n'ont pas cette option, et ne peuvent donc le faire.
    Pour autant il semblerait que OB commence à prendre en compte le désaveu de ses blogueurs. Ce matin j'avais dans mes communauté un ajout de leur part, pour ou contre le "repost", c'est un début !
    Bécots Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite très sincèrement ma chère Nettoue. Après ton essai sur ekablog, je sentais ta difficulté à t'adapter et ton retour sur O.B fut pour toi un soulagement. Je sais que tu réponds aux commentaires et qu'O.B a sur ce sujet un point très favorable c'est la notification de la réponse par mail.
      S!l pouvait annuler cette fonction "repost" c'est qu'ils restent malgré tout attentif à un mouvement de révolte. P'tits bécots, Nettoue.

      Supprimer
  4. je réponds toujours aux commentaires postés chez moi, j'estime que c'est une marque de politesse et de respect pour celui qui vient me lire. J'apprécie énormément que l'on réponde aux miens sur les blogs que je visite ( je retourne toujours voir ! )Même si ces les discussions paraissent superficielles, il se crée des liens d'amitié,de compréhension qui sont bénéfiques pour les deux : lecteur et auteur. Il va y avoir bientôt trois ans que j'ai ouvert mon blog et je ne regrette absolument.
    Vive la chaleur humaine !!! j'aime beaucoup ta façon d'écrire " en Vie " bravo !
    Je t'embrasse Malou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu confirmes vraiment ce que je ressens. Je suis heureuse de constater que la plupart des réponses vont dans le même sens. La réponse aux commentaires est enrichissante et propices à la mise en lien. Je tiens vraiment à prendre ce temps et à ne pas faire de réponse à la va-vite. Je t'embrasse, Sable. Belle nuit.

      Le mot enVie allait bien dans le contexte, je me suis faite plaisir.

      Supprimer
  5. Parfois je dois faire un choix: ou répondre le mieux possible aux commentaires des lecteurs, ou aller visiter les blogs amis, les lire et mettre chez eux un commentaire
    J'ai, depuis huit ans que dure mon blog fait les deux.
    mais tu sais que depuis un an et demi je lutte contre une maladie orpheline (j'en ai pas mal parlé l'année dernière )
    De plus, j'ai cette immense chance d'être bcp lue et commentée...
    Alors ma santé déficiente et le nombre de commentaires me rendent parfois les réponses difficiles
    J'ai donc pas mal réduit le rythme de mes billets, pour pouvoir continuer à répondre à chacun(e). J'apprécie moi aussi le dialogue virtuel qui en résulte, en général plein d'amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après avoir été sur ton blog, ma chère Coumarine, oui je sais que ta santé est déficiente et combien ton blog t'accompagne depuis longtemps, 8 ans dis-tu. Je prends la même option que toi à savoir réduire mes parutions pour me permettre de continuer à échanger sur mon blog mais également sur mes blogs amis. En ouvrant ce blog, j'ai découvert tant de chaleur humaine, tant de belles personnes qu'il m'est devenu important de continuer cet échange.
      Tu as beaucoup plus d'expérience que moi en tant que blagueuse et je vois que tu as gardé ton enthousiasme des débuts pour ton blog. Je t'embrasse Coumarine, heureuse de te connaître.

      Supprimer
  6. Les commentaires déjà déposés ici disent l'essentiel.
    Les blogs, ce n'est pas comme "dans la vie" , C'EST la vie.
    Et toutes sortes de gens s'y rencontrent.
    Personnellement, j'accorde beaucoup d'importance à vivre selon mon coeur, et les rencontres que j'ai faites ici ont toujours suivi cette règle: laissons faire le hasard et la synchronicité fera le reste.
    Tous mes "aminautes "comme tu dis, ont une histoire particulière avec moi.Un lien. Ce lien est précieux, fragile et ténu,bien sûr, mais en même temps très solide. Et surtout il s'est fait au fil du temps.
    Un blog ça se construit avec patience. Tout doucement. L'artificiel n'y a pas sa place. C'est un endroit où l'on peut être soi-même à cent pour cent sans que cela ne gêne quiconque.

    Quant à répondre, c'est vrai que la règle que je suis est celle de mon métier: pas de jaloux, ou tout le monde, ou personne. Il n'y a rien de pire que de se sentir oublié au milieu des réponses des autres. C'est sans doute ce que tu as ressenti l'autre jour, quand tu m'as fait remarquer que je ne t'avais pas répondu.

    Cela dit, c'est vrai que c'est chronophage. Je ne pourrais pas, même avec des journées de 48 heures, aller voir, commenter, retourner voir et répondre à tous les blogs intéressants qu'offre la toile. Il y en a tellement!

    Ce qui est sûr, c'est que chacun est différent.Comme dit très justement Nancy, il faut s'adapter.
    Troisième règle: ne jamais se formaliser. Savoir qu'il y a des blogs que je visite à chaque billet, et dont l'auteur ne vient jamais, il y a des blogs qui ME visitent à chaque billet et sur lesquels je ne vais jamais, et puis ensuite, il y a le petit nombre de fidèles "dans les deux sens". Ce sont ceux-là les vrais amis.

    Le succès ne se commande pas. Il se mijote peu à peu, avec des ingrédients magiques que l'on découvre au fil du temps. Le premier, c'est de trouver son style. Celui qui fera que tu ne ressembleras à aucune autre.
    Mais promis, je prendrai un moment pour venir te lire un peu.
    Rien que parce que je respecte tous les êtres humains qui croisent ma route.
    je t'embrasse.

    (PS désolée, j'ai publié mon comm et je me suis aperçue qu'il y avait une phrase que j'avais oublié d'effacer.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! ah! Célestine et quelle est donc cette phrase que tu as oublié d'effacer ? (sourire).
      Merci pour ton long com. Il m'a fait réfléchir sur sur cette patience nécessaire à la construction d'un blog. Moi l'impatiente devra là aussi prendre son temps...j'ai tellement appris cela ces dernières années que parfois un petit cahot sur mon chemin me fait de nouveau frémir d'impatience.
      Le succès dis tu ne se commande pas. Vois-tu ce n'est sincèrement pas ce que je recherche. Juste échanger avec des personnes sincères et authentiques qui aiment communiquer par l'écriture, la musique, le cinéma, la lecture, la philosophie.....mais je retiens qu'un des ingrédients magiques à un blog c'est de trouver son style...sans doute as-tu raison et il faut du temps pour cela.

      J'espère que nous continuerons cet échange via ton blog ou le mien, qu'importe et comme le dit si bien Nancy, il faut savoir s'adapter à la vie, au désir de chacun.
      Je t'embrasse, Célestine. A bientôt.

      Supprimer
  7. Je vais sur les blogs des personnes me laissant un commentaire, mais écrivant mes textes, gérant toutes mes photos, cela me prend pas mal de temps et je ne publie plus tous les jours, je vois que certaines personnes, faisant des copier-coller, ce qui ne demande pas trop de travail, ont le temps d'aller sur beaucoup de blogs, pour ma part je privilégie le réel au virtuel, le temps passe trop vite pour que l'on puisse faire tout ce que l'on aimerait, aussi depuis mon cancer en 2003, je profite un max de la vie...

    Je t'embrasse Malou et te souhaite une agréable soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que là est le secret de la survie d'un blog : faire des billets quand l'envie est là et éviter de trop publier pour ne pas engendrer de lassitude et puis faire comme tu fais, aller sur les blogs qu'on aime et y déposer des com quand le billet nous interpelle.

      Comme je comprends qu'après avoir eu une maladie grave, on décide de profiter au maximum de la vie!

      Je t'embrasse Edith, belle et douce nuit à toi.

      Supprimer
  8. Bonsoir Malou,
    dans la mesure du possible je réponds ne serait ce que d'un mot pour au moins prouver que j'ai lu le commentaire et de même "en visite" je ne m'étends pas et reste brève...afin de butiner un maximum...
    je passe voir les réponses éventuelles la plus part du temps et justement c'est ce temps qui manque car de lien en lien il y a tant d'articles intéressants qu'il faut être vigilant !
    en cas d'absence je préviens d'une "pause" et dans ce cas les papiers sont programmés
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta réponse est très intéressante Josette car elle va dans un sens opposé au mien et je respecte profondément ta vision. J'évite quant à moi de butiner, je préfère lire en profondeur un article qui me plait et le commenter tranquillement. Il me semble comme disait Célestine que c'est un respect dû aux auteurs dont certains se donnent du mal pour trouver le bon mot, la bonne expression, pour clarifier leurs idées.
      Parfois, il m'arrive, bien sûr, comme toi de musarder en chemin et d'aller de çi de là sur quelques blogs à partir de commentaires vus chez les uns et les autres. J'évite de trop me laisser aller car tant de billets sont intéressants, il me semble qu'il convient de les circonscrire si l'on veut approfondir lecture et commentaires.
      Belle et douce soirée, ma chère Josette. A bientôt.

      Supprimer
  9. Il me paraît évident que lorsque l'on créé un blog c'est une envie de partage que l'on sous-entend. Si l'on écrit c'est pour être lu et il est naturel que s'instaure une correspondance. Je commente sur certains blogs sans attendre forcément une réponse, et bien souvent l'auteur passe chez moi. Mais, sur d'autres, je sais qu'il y aura une réponse alors je reviens voir.
    Je ne publie pas tous les jours, mais au gré de mes trouvailles et de mon temps. Ne jamais se sentir contraint(e) et forcé(e) sinon le blog est un travail et plus un plaisir.
    GROS BISOUS Malou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marité, tu résumes fort bien une partie de mon point de vue : la liberté d'écrire souvent ou non pour que le blog reste un plaisir, ne pas forcément attendre une réponse. En ce qui me concerne j'ajouterai: même si cela sclérose la relation et communiquer avec les blogueurs qui le souhaitent et répondent aux com.
      Merci d'avoir pris le temps de t'exprimer sur le sujet.
      Gros bisous, ma chère Marité.

      Supprimer
  10. Le commentaire est un partage humain louable, enrichissant et souvent chaleureux, comme n'importe quel contact dans la vie ! :)
    Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle jolie synthèse, Avalon. Qu'ajouter de plus. Simplement que j'apprécie beaucoup que tu te sois arrêtée ici pour déposer ton petit grain de sel (comme dirait Célestine : sourire).
      Bises à toi :)

      Supprimer
  11. Cela mérite réflexion...
    Au début je répondais rarement mais j'alais toujours voir le blog de la personne qui m'avait laissé un commentaire et j'y laissais un petit mot moi aussi :-)
    En fait je commence à répondre de plus en plus car j'ai constaté que c'est agréable et positif d'avoir des échanges !!!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors Pâques, nous sommes d'accord sur les réponses aux commentaires malgré le temps que cela prend. Je te remercie d'avoir participé à cet échange. Belle soirée à toi aussi et à bientôt.

      Supprimer
  12. Malou, je vais te dire...
    Je suis un peu comme toi, j'aime avoir des réponses à mes commentaires ! Ouh la vilaine ! Ben quoi ! Si l'échange est intéressant, je reste sur ma faim...
    Je suis ainsi, j'aime aller un peu plus loin...
    Alors c'est vrai que parfois j'attends avant de republier d'être allée au bout de tous les échanges entamés...
    Je crois que nous avons tous des rapports différents avec nos blogs et des attentes différentes quant à ce que nous y cherchons. Donc chacun fait selon...
    Ceci dit, il faut que tout cela reste un plaisir, un échange agréable dans le respect et le tolérance des idées de chacun. Je respecte donc tous les cas de figure, mais je suis toujours heureuse d'aller un peu plus loin dans le partage de ce que je propose et de ce que je commente.
    Sur Over Blog, la notification de réponse au commentaire est intégré. C'est plus simple.
    Sur Blogspot il suffit de s'abonner au flux RSS des commentaires...
    Il reste des liens plus précieux que d'autres, justement par les échanges qu'ils contiennent.
    La sincérité, le partage, la tolérance et le respect font partie de ces points qui font les liens et cela ne se limite pas à une réponse à un commentaire...
    Je t'embrassouille Madame, une belle fin de soirée pour toi !
    ❤❤❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Charlouille, j'aime ta conclusion sur la sincérité, le partage, la tolérance et le respect, points fondateurs d'un blog qui veut faire lien avec ses aminautes. C'est vrai que nous avons tous des rapports différents avec nos blogs et des attentes diverses. Mais ce qui me paraît important c'est justement d'entrer en synchronicité, en convergence pour qu'un vrai lien authentique se noue. J'aime comme toi aller un peu plus loin dans le partage. C'est tellement enrichissant.

      Pour les réponses aux coms, je ne savais pas qu'en s'abonnant au flux RSS des commentaires, on pouvait recevoir une notification de réponse. Je vais voir cela.

      Ma chère Charlie, je t'envoie une envolée de bisouilles et te souhaite une belle et douce nuit.

      Supprimer
  13. Rôh, voilà une question intéressante, bien qu'un peu embarrassante pour moi. En effet, je réponds rarement aux commentaires, même s'il m'arrive parfois d'envoyer des mails. Je publie à peu près deux fois par semaine et je passe entre quatre et huit heures pour rédiger un billet, parce que je suis perfectionniste avec la langue, la ponctuation,le sens, et pas très rapide avec la technologie. Bien sûr j'aimerais répondre, mais ma politesse à moi, vu le temps dont je dispose, c'est d'abord de lire avec intérêt les blogs des autres, de creuser leurs propos et de les commenter avec le plus de justesse possible, en essayant de dépasser la superficialité, en y mettant "coeur et intelligence". Cela aussi prend du temps, mais c'est un enrichissement. Je crois qu'on ne peut être partout, qu'il est nécessaire de faire certains choix; privilégier autant que l'on peut la qualité et de ce que l'on publie et de l'intérêt porté aux autres. Bien sûr, cela entraîne des frustrations, des deux côtés, mais cela n'empêche pas le courant de circuler avec tel ou tel blogueur. On sent assez vite ceux avec qui on peut aller plus loin, dans la réflexion, la confrontation d'idées, d'expériences, et pourquoi pas l'amitié. Tout en étant clair sur le nombre approximatif de personnes avec qui on peut entretenir de tels liens ... Sans porter préjudice à sa vie personnelle, familiale, ses engagements, etc. J'aime bien ce qu'a écrit Nancy sur la différence des blogs, des attentes et l'adaptation souhaitable aux uns et aux autres. Voilà Malou, ma réflexion de ce soir ... Elle est certainement très incomplète, mais l'affection y est. Je te remercie de ce que tu montres de toi, de ton côté passionné et curieux, sensible et profond. A bientôt Malou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très touchée, Lily par tes mots expliquant ta position. Ton embarras t'a amenée à donner un versant sur lequel je n'avais pensé à aller. Préférer peaufiner un billet pour le rendre intéressant et profond, creuser le sens d'un article sur un blog ami, approfondir la réponse, y apporter le plus de justesse possible, prend beaucoup de temps. Je comprends que le temps manque pour tout cela et qu'il ne t'apparaît pas possible de rédiger en plus une réponse aux com. déposés chez toi. Je prends conscience du temps passé mais pour le moment, en ce qui me concerne, je parviens à gérer le tout. Je respecte profondément ton point de vue très éclairant et apprécie beaucoup le temps que tu as pris à le rédiger.
      A bientôt, ma chère Lily.

      Supprimer
  14. Tu sais que je réponds toujours aux commentaires, cela me paraît un élément important d'un dialogue avec les lecteurs de mon blog.
    Cela n'a pas vraiment été un "choix réfléchi", je l'ai fait dès le lancement du blog et j'ai continué, pour ma plus grande satisfaction, même si je n'ai pas toujours la disponibilité nécessaire pour répondre plus longuement...
    Et je retourne voir les réponses sur les blogs-amis, mais souvent d'une manière décalée dans le temps...
    C'est ma conception des blogs, mais je respecte bien sûr les autres avis !
    Très belle journée, Malou, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es très clair, ma chère Norma et j'avoue que ton point de vue est proche du mien. Il est très vrai et je l'ai vu écrit plus haut à plusieurs reprises que le temps disponible guide sa façon de voir.

      Très belle soirée, ma chère Norma et à bientôt. Je t'embrasse.

      Supprimer
  15. Oh comme je me régale ! ( avec l'acceng ! toulousain ) de lire les commentaires de tes aminautes ( drôles de personnes, sur quelle planète habitons-nous Madame ? rires. )
    Je ne vais pas répéter puisque l'essentiel a été dit. Et comme c''est agréable de lire les unes et les autres ! D'en apprendre encore ... C'est beau d'arriver à partager ainsi !

    Envie de te dire quand même( donc de reprendre ce qui a été dit avec mes mots, puisque tu sais faire la place à chacune et qu'on se sent unique ! ça c'est chic ! ) : Il n'est qu'à voir la façon dont tous tes liens ont répondu pour voir que : Quand on prend le soin de bien poser une question, le soin de construire, peu à peu, une "relation d'échanges authentique" ( parce que l'on sent si la personne est vraie ou pas, un peu de flair, d'expérience )avec l'autre qui nous lit et qu'on lit aussi, l'autre vous le rend bien ! Il n'y a pas plus de mystère que ça ( enfin un peu de magie quand même, la magie des ondes et le beau leurre ! je blague :) La réciprocité étant nécessaire à toute relation riche et saine, sachant que : personne n'a le même rythme ! ( Je suis une lente ! On dirait pas peut-être mais j'agis par à-coups, je peux donner beaucoup ( je ne reprends rien ) mais ensuite je m'essouffle, je peux me noyer dans un vers d'Haut oui oui ;) je dois recharger les batteries et c'est reparti pour un tour, tu me suis ? sourire )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, depuis cinq ans et de multiples blogs ( oui en plus j'ai un vice, je suis ( je fus plutôt ) capable de me flinguer ( d'appuyer sur la touche supprimer votre blog, êtes-vous sûr de vouloir supprimer ? ) en quelques secondes ! comme c'est jouissif ! ) j'ai tout pratiqué ! rires. La réponse aux commentaires est ce qui me correspond mais ! je ne suis pas toujours parfaite avec ça car quand fatiguée ou quand je suis passée à un autre billet, le cours des choses me rattrape et je ne reviens pas toujours en arrière, oh certes pas pour laisser, oublier de répondre à tel ou telle non parce que je me suis usée à le faire autrefois, je veux dire j'y passais parfois des nuits entières et tu vois ma santé ne suit pas. Car nos seulement on répond mais on visite, toujours avec le même plaisir mais en effet on ne peut être partout comme dit Lily et il y a tellement de blogs intéressants, comme dit Célestine.
      Aujourd'hui, je suis arrivée au point où ( car nous sommes en perpétuelle évolution ici comme la vie n'est-ce pas et notre évolution personnelle parallèle ( nos espaces y contribuant j'en suis certaine, sinon que ferions-nous encore là bande de geeks que nous sommes ! je plaisante ) ayant cultivé mes liens et lianes de jardin ( oh combien chaque jour je me dit comme c'est beau de perdurer en fidélité du lien à l'autre qui devient ami(e) qu'on plisse doucement, rendu par l'un et l'autre unique, et le découvrir toujours mieux comme on se découvre nous-même )après avoir semé, tant bien que mal des graines de présence ( j'en profite pour dire ici que je suis arrivée par hasard sur les blogs, ne recherchant pas l'amitié ! mais j'ai découvert non seulement des âmies, mais me suis fait quelques amies chères et chairs même :o) cadeau inespéré de la vie ! )avec mes mots à moi, qui étaient ce qu'ils étaient ...
      Je suis en fait tellement reconnaissante du plaisir et de la richesse que ces correspondances m'apportent chaque jour, des beaux liens d'âmes que j'ai tissés, de ce qu'on me donne que je sens vrai, que je veux croire tel ...J'ai voulu plusieurs fois partir ( pour aller où ? je vous le demande :) mais je suis toujours revenue ... Aimantés sommes -nous à cet univers étrange et pénétrant" comme un rêve que l'on a fait souvent ...En fait parce que ça nous fait du bien, tout simplement, sachant qu'il est pour moi important de choisir ! ses correspondants, id est ceux qui nous ressemblent, nous parlent, nous sont doux au coeur ou à l'esprit ... Si on ne choisit pas sa famille qu'au moins il nous reste ça ! :)

      Oh mais j'ai pris trop de place, je me sauve ...

      Supprimer
  16. Et dire qu'il y a quelque temps, je pensais demeurer sur l'espace en ne parlant pas trop, me dévoilant très peu, et voilà ! La vie m'a dit que : Chassez le naturel il revient au galop ! rires. En fait, pas complètement, car aujourd'hui, je sais à qui je le dis, où je l'écris, je réfléchis un peu plus ( mieux ) avant que ça parte !

    Je termine juste en disant combien je suis désolée si je n'arrive pas toujours à visiter aussi fluidement que je le souhaiterais une liane amie, mais le coeur y est, on est obligé d'être un peu égoïste quand même pour survivre non...

    Je t'embrasse et tu vois tu sais nous faire parler ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous faire parler ? oh je ne suis pas sherlock holmes quand même (sourire). Je pense que la confiance réciproque permet justement d'aller plus loin dans l'expression de ses ressentis. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu'on est sur un espace public mais l'anonymat quelque part permet les confidences sans filtre et nourrit les blogs. Tu sais, dans mon précédent blog, j'avais eu besoin pendant un temps d'expulser de moi bien des ressentis noirs et complexes. J'ai tout enlevé tant j'ai trouvé cela impudique en relisant quelque temps plus tard. Alors, faisons comme nous le sentons, en vérité, en faisant attention de ne pas se laisser absorber par ce temps virtuel qui ne doit pas trop empiéter sur notre vie quotidienne. Et vois-tu ma chère Veronica, ce n'est pas être égoïste, me semble-t-il, juste fixer ses limites et les respecter.
      Je t'embrasse fort, ma chère Veronica.

      Supprimer
  17. Pardonne-mi pour les fautes ! :) Tu sais comme je n'aime pas en laisser.
    Oui et j'oubliais de dire combien j'adorais !!! la réponse quand je dépose un commentaire, je reviens toujours voir ( ou alors j'ai oublié ) c'est ainsi qu'on apprivoise peu à peu l'autre, que l'on devient complice, qu'une relation particulière s'installe, c'est très agréable oui de se sentir lue et c'est ainsi que je fonctionne dans la vie !

    Tu as raison, on ne devrait publier que moins souvent, je parle pour moi ! pour avoir le temps de faire le tour de tout et de chacun, mais parfois on aime tellement cette spontanéité, cette audace d'avoir pignon sur rue ! rires, cette liberté de poster quand bon nous semble ! ( comme je trouve toujours fou, extraordinaire, merveilleux de voir que chacun a son heure pour visiter la nuit le jour, qu'importe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dépeins là un des charmes du blog, recevoir dans sa maison ses amis blogueurs à n'importe quel heure du jour ou de la nuit...c'est magique. Impossible à faire dans la vraie vie et tellement délicieux ici. Pour les réponses aux com, je rejoins ton enthousiasme. J'aime ce côté "apprivoiser la relation" et cette complicité qui peu à peu s'installe et crée de belles sensations humaines.

      "Avoir pignon sur rue", j'adore l'expression qui me fait rire tant elle est spontanée et charmante. J'adore aussi le ton si différent de chaque commentaire qui souligne la singularité de chacun.

      Merci beaucoup, ma chère Veronica pour ce ton à nulle autre pareil, cette vivacité, cette spontanéité et ce côté un peu fou que j'aime tant chez toi et dans lequel je me retrouve bien (rires!).

      Milles bies vespérales.

      Supprimer
  18. Vous avez raison : il faut qu'il y ait échanges. Mais ce n'est pas toujours possible, du moins en ce qui me concerne. Je reçois beaucoup de mails, pas mal de commentaires, et il y a une question de temps. Et puis je ne suis pas sûre que tous les commentaires nécessitent une réponse ; certains passent par là et laissent une trace ; d'autres aiment avoir une réponse ; en fait, il faut être à l'écoute.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre à l'écoute, voilà une notion que j'aime bien, qui est difficile à mettre en oeuvre car je craindrais les frustrations de ceux à qui on ne répondrait pas. Il est cependant vrai que certains ne viennent pas voir les réponses. Mais à croire les commentaires laissés sous ce billet, une certaine unanimité montre que les réponses aux commentaires sont souhaitables pour engager un vrai partage. Après bien sûr, il y a le temps dont on dispose et ça c'est incontournable. Aussi, l'adaptation est nécessaire et on n'est pas obligé de toujours suivre le même fil conducteur. Dans mon précédent blog, après une pause, il m'apparaissait trop lourd de répondre à tous ceux qui avaient si gentiment laisser une trace d'amitié. il m'arrivait alors de faire une réponse collective. Ce n'est pas l'idéal mais il faut savoir respecter ses limites.

      Heureuse de vous voir en ma maison-blog, cher Bonheur du jour. J'irai vous découvrir chez vous tout prochainement. Belle nuit.

      Supprimer
  19. Bien sûr, je pense aussi que les pauses sont nécessaires, régulièrement, que le silence, le recul sont salutaires pour le visiteur et le visité ... Ainsi, à chaque fois que l'on revient sur les blogs, on le fait avec envie, conscience, plaisir, on choisit à nouveau et c'est beau de renouveler ses voeux au pré de ceux que l'on aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui car on ne peut parler de soi comme ça de façon incessante, non seulement c'est usant pour soi pour l'autre, c'est impudique en quelque sorte, malgré tout, on doit garder une part de mystère et de brume ( tu sais, ce qui charme chez l'autre aussi, toujours être désirable si je puis dire ... )ne pas trop penser qu'on peut être lue par tous ( sinon je pars en courant ) mais le savoir un peu quand même, retrouver les pieds sur terre pour ne pas se faire mal.

      Bisous passionnés tu vois.

      Supprimer
    2. Je souris, ma chère Veronica car tu fais les réponses à tes propres commentaires, c'est très fort ça (éclat de rire!). C'est peut-être ça la solution : déléguer ses réponses à quelqu'un de sincère comme toi. Je plaisante bien sûr mais ça c'est mon côté taquin.
      Je suis d'accord avec toi avec la nécessité des pauses qui nous régénèrent et nous redonnent une fraîcheur nécessaire à l'écriture de billets et aux échanges.
      Je pense comme toi que nous avons à nous protéger, trop d'intimité sur un espace public peut provoquer en boomerang des réactions pas très saines. Je n'ai jamais été confrontée à cela mais je sais que des mésaventures très difficiles à vivre ont été vécues par certains blogueurs. Certains d'ailleurs en ont été si affectés qu'ils ont fermé leur blog.
      J'ai songé à modérer les commentaires mais finalement j'ai choisi la confiance.

      Bisous optimistes et gais, colorés de mille passions.

      Supprimer
  20. Par le biais du petit lien ci-dessous : "S'abonner par e-mail", je reçois les réponses à mes commentaires directement sur ma boîte mail, et j'aime les lire, Malou. J'aime avoir une réponse à mes commentaires, mais il est vrai que si je n'en ai pas, je ne m'en formalise pas non plus, tout le monde fait comme il le sent et comme il le veut. Lorsque je n'ai pas le temps, comme ces jours, je viens lire rapidement le nouveau billet, et lorsque je trouve un petit moment, comme ce soir, je viens laisser un petit mot pour indiquer que je suis passée, et que j'ai apprécié ce que j'ai lu ou vu (sourire). Quant aux commentaires laissés chez moi, je réponds à tous, même si ce sont quelques mots, mais c'est ainsi que se sont créées de belles amitiés, par le partage, par l'échange. Voilou, Malou (sourire).
    Belle soirée à toi, ma douce. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Je te reconnais bien là, chère Françoise. Toujours si respectueuse, si tolérante, si mesurée, si douce dans tes propos. Si un jour, nous nous rencontrons, comme nous en avons le projet, je suis sûre qu'au delà de nos connivences et points communs, nous nous découvrirons fort complémentaires.

    Je t'admire de ne pas te formaliser de l'absence de réponses à tes commentaires. J'avoue que j'en suis déçue et que cela me refroidit sur les échanges à venir. Sans doute, devrais-je travailler sur ce noeud là (sourire).

    Je vais essayer d'utiliser le lien "s'abonner par e-mail' mais il me semblait que dans ce cas nous recevons l'ensemble des commentaires. Non ?

    Belle nuit à toi, ma douce. Je te fais, moi aussi, de gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est le problème en fait, tu reçois, en effet, l'ensemble des commentaires. Mais une fois que tu as pu lire le tien, tu te désabonnes. C'est ainsi que je fais :-)
      Belle journée à toi, chère Malou. Quel temps fait-il chez toi ? (donc chez mon fils... (rire)) Chez moi, prudence, car les routes sont un tantinet verglacées... Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  22. Intéressante la question que tu poses !
    J'ai lu tous les commentaires et tes réponses
    Je suis incapable de répondre à tous les commentaires : manque de temps sans doute, difficulté avec mon ordinateur qui a la particularité de bloquer très souvent quand je veux faire une réponse et je dois m'y reprendre alors plusieurs fois, sentiment que certains commentaires n'attendent pas vraiment une réponse...Ma politesse à moi, c'est d'aller visiter les blogs des personnes qui sont passées...S'ils n'en ont pas, alors, je fais une réponse...ou si j'ai déjà mis un com. sur leur précédent article....Mais je lis tous les commentaires , brefs ou plus approfondis, avec beaucoup de plaisir.
    Merci pour la réflexion que tu as suscitée, Malou, et bonne journée!

    RépondreSupprimer

Quel plaisir de lire vos commentaires, ces petits cristaux de sel que j'aime à déguster, délicatement posés sur la chair de votre sensibilité, de votre générosité. ! Ici on se dévoile...donc point d'anonymat...au moins un pseudo...merci.

Bretagne réunifiée

Translate

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...