Ce blog est en pause pour une durée provisoire. Merci à tous mes aminautes qui ont suivi ce blog avec amitié et fidélité. Je ne vous oublie pas et reviendrai prochainement...

dimanche 29 septembre 2013

Divertissement du dimanche : Lettre au Père Spicace.


Divertissement du dimanche 



" Peu importe notre sérieux dans la vie, chacun de nous a besoin
d'un ami espiègle pour s'amuser" W. Shakespeare







Lettre au Père Spicace.



Un grand malheur est arrivé à l'abbaye 

et j'ai la pénible mission de vous en faire part. 
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, 
l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope. 

Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien. 
Un seul restait joyeux : le père Fide. 
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. 
Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.
Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, 
les deux médecins de l'abbaye. 
Ils pensaient réanimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après. 

Le lendemain fut donc célébré son enterrement. 
Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. 
La messe fut dite sur une musique de l'abbé Thoven. 
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir. 
A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé. 

Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière: 
l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. 
Le Père Clus s'y opposa. 
L'abbé Casse en fut enchanté. 
Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre. 
Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits. 

Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, 
l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le Père Forateur 
et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution. 
Le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe. 

Celle-ci fut recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse. 
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant. 
Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin. 
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. 
La Mère Cédès , invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord. 

A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux. 
Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions. 

Signé : L'abbé BICI 



Source du dessin: Perles monastiques de sagesse et de non-sens, dessins du Père Michael Hermes O.S.B de l'Abbaye de Köningsmünster.

16 commentaires:

  1. Rires... ! :) :) :)
    MERCI chère Malou de me faire sourire, je suis là, devant mon écran, toute contente de lire cet humour sur ton joli blog.
    Mille fois merci chère Malou !
    BISOUS BISOUS BISOUS !!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour, c'est super important, je le pratique volontiers dans la vie mais il est vrai que j'ai le sourire facile (éclat de rire !). Bizzzzzzzzz, ma chère Nancy.

      Supprimer
  2. un texte qui m'a toujours fait rire...en voyant ce déluge qui s'abat sur le jardin c'est bon pour le moral !
    bonne journée Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un texte connu. Il existait dans mon précédent blog d'où je l'ai extrait car il m'amuse toujours autant...alors autant se faire du bien ensemble. Belle journée à toi, Josette.

      Supprimer
  3. Finalement ça marche toujours,
    Même ches les orthodoxes : Le Pope Corne s'en est explosé le maïs !
    Il n'y a que l'imam Pafémarré qu'islam pete pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cher Alain. Ca marche toujours, on ne s'en lasse pas....Merci d'enrichir ce texte loup phoque.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. C'est bon de rire ensemble. Bisous...Belle journée, Violette.

      Supprimer
  5. Merci Malou pour ce texte aux jolis jeux de mots. Le temps est à la pluie alors il est bon de rire.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aurais-tu un ceveu sur la langue ce matin, chère Denisse ? C'est vrai que rire sous un temps gris est un antidote à la morosité d'un ciel inhospitalier. Bisous à toi.

      Supprimer
  6. Merci pour cet excellent texte, Malou ! Bonne soirée à toi, et gros bisous. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as passé un bon week-end, Franoise. Je t'embrasse fort ma douce amie.

      Supprimer
  7. ... Merci de terminer ce week-end, Malou, par un sourire en jeux de mots...
    bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, je ne sais pas si je tiendrais le rythme de chaque dimanche-humour mais je le ferai régulièrement car j'aime beaucoup rire et le faire partager, c'est encore plus jubilatoire. Bisous, Den.

      Supprimer
  8. Je vais en parler à mes frères: l'abbé Rouette, l'abbé Kan, l'abbé Rang, l'abbé Cédaire, l'abbé Ration et sans oublier Monsieur le Curé Tréci (pardon pour ce dernier, il m'a échappé)
    Tendresse Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. éclat de rire ! merci pour ce partage en famille. Tendresse

      Supprimer

Quel plaisir de lire vos commentaires, ces petits cristaux de sel que j'aime à déguster, délicatement posés sur la chair de votre sensibilité, de votre générosité. ! Ici on se dévoile...donc point d'anonymat...au moins un pseudo...merci.

Bretagne réunifiée

Translate

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...