Ce blog est en pause pour une durée provisoire. Merci à tous mes aminautes qui ont suivi ce blog avec amitié et fidélité. Je ne vous oublie pas et reviendrai prochainement...

jeudi 17 octobre 2013

Deux mondes qui cohabitent sans jamais se rejoindre......jusqu'à quand ?



"L'un des survivants, un Erythréen de 27 ans, raconte au juge Davico son calvaire : "Nous étions entassés les uns sur les autres, sans pouvoir bouger. Il y avait une seule toilette dans l'embarcation mais il était impossible de l'utiliser parce qu'on ne pouvait pas y arriver. Il fallait faire ses besoins sur soi ou uriner dans une bouteille. Le voyage a duré plus de 24 heures. Nous avions élu quatre représentants pour maintenir l'ordre parce que si nous avions tous bougé pendant le trajet l'embarcation aurait chaviré."  Et c'est ce qui a fini par arriver. Le 3 octobre, devant Lampedusa, le bateau a pris feu alors que les migrants tentaient de se faire remarquer. Ils se sont alors massés d'un côté du bateau, et il a chaviré."
source : Le courrier international


"Toutes voiles dehors, glissant au gré du vent, Le Ponant vous séduira par sa beauté et sa personnalité. Le raffinement de la vie à bord, la décoration des cabines, l'agencement des salons et restaurants sont autant d'invitations à la détente."

"Entre tradition nautique et haute technologie, Le Ponant est un majestueux trois-mâts de 88 mètres de long. Battant pavillon tricolore sous les ordres de 32 membres d’équipage, ce voilier allie le charme d’un voilier racé à l’intimité et au confort d’un yacht. Sa capacité limitée de 64 passagers confère à ses croisières une atmosphère intimiste et conviviale. "
source : Compagnie du Ponant
Choc des photos, choc des destins, hasard de la naissance, 
nos coeurs se vrillent de colère, de dégoût devant tant d'injustice. 
Et puis, l'actualité change et 
on continuera de s'exaspérer de nos maux franco-français, 
oubliant bientôt les 359 cercueils anonymes dont 10 cercueils blancs et 16 femmes enceintes.

Et, tranquillement, on continuera d'organiser nos vacances, 
dans des clubs de vacances à Lampedusa ou ailleurs,
sur des trois-mâts de rêve ou des paquebots de luxe. 
Et les galères mortelles s'enchaîneront pour ces migrants du désespoir...
Et les dirigeants du monde viendront déverser leur fausse empathie, 
promettant un deuil national et s'en retournant dans leurs berlines de luxe.

Et le monde continuera, immuable...

Pour combien de temps encore ?

Quand je disais "l'actualité change" et on "passe à autre chose" je ne pensais pas qu'au lendemain de l'écriture de cet article, la presse me donnerait raison si vite et s'emballerait pour un autre sujet brûlant : la reconduite à la frontière d'une famille kosovar dont une jeune enfant arrêtée à la sortie d'un car scolaire devant ses ami(e)s. Cette façon inhumaine d'appliquer la loi me choque infiniment mais me révoltent également les comportements de nos politiques qui s'étripent sur le sujet non pas parce qu'il est humainement inacceptable mais parce qu'ils se saisissent de ce prétexte pour "faire la peau" à l'un des leurs. 
"I have a dream" disait Martin Luther King.
Où en est notre rêve de "Liberté, Egalité, Fraternité" ?

Et le monde continuera immuable....
Pour combien de temps encore ?


25 commentaires:

  1. C'est réellement très très triste.

    Certains voulaient essayer de changer leur destin, d'autres ne veulent pas accueillir... et au final c'est la mort qui a été vainqueur ! ... pourtant nous sommes tous des êtres humains, et nous vivons sur la même planète.

    Le texte que tu as écrit Malou est très touchant, très émouvant.

    Une pensée profonde pour les survivants et que ceux qui ont trouvé la mort reposent en paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la mort qui a vaincu et tant de gens sur cette terre pour ne même pas s'apitoyer sur le sort de ces personnes.....nous vivons dans un monde finalement très dur.

      Supprimer
  2. Bonjour Malou,
    Le drame a marqué les esprits mais malgré la révolte, devons-nous nous oublier ? Nous vivons du bon côté mais pouvons-nous accueillir toute la misère du monde ? Je pense que les états devraient tout mettre en oeuvre pour que les hommes soient heureux là où ils se trouvent, là où ils sont nés... Je repense à Balavoine et les puits en Afrique qui permettaient aux locaux de cultiver leurs terres et de se nourrir et combien d'autres qui oeuvrent, qui ont oeuvré pour justement juguler cette immigration clandestine....
    Juste une réflexion matinale.

    Belle journée
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, Moun, que nos gouvernants devraient plutôt aider ces gens à rester dans leur pays dans des conditions dignes plutôt que les laisser partir à l'aventure au risque de leur vie. Mais rien n'est simple car tant d'aides humanitaires ont été dévoyées et ont enrichi les castes politiques sans jamais arriver au peuple. Belle nuit, je t'embrasse.

      Supprimer
  3. Je ne comprends moi non plus pourquoi l'aide à ces populations n'est pas une priorité...Ils ont un pays dans lequel ils pourraient vivre heureux si les autres les aidaient tant soit peu..s'expatrier c'est bien quand la personne le décide librement mais quand on l'y oblige et qu'elle est mal accueillie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces situations sont d'une complexité inouïe. Il me semble que tout doit être fait pour que ces peuples restent chez eux avec une aide des pays riches. La question est : quelle aide ? sous quelle forme ? comment faire pour que ces aides arrivent aux personnes en situation de détresse etc....et puis ne nous auto-flagellons pas. En effet, hélas, les classes dirigeantes de ces pays sont tellement corrompues qu'elles entretiennent trop souvent la pauvreté et détournent à leur profit les aides des pays occidentaux. Tant serait à dire, tant serait à faire....

      Supprimer
  4. " Pouvons-nous accueillir toute la misère du monde " ? Cette
    phrase me fait bondir. " Toute" certainement pas, mais un
    " petit bout ", c'est possible. Le partage, ça existe. Et nous
    sommes des nantis, comparés à... combien de pays ?
    La moitié de la planète vit bien et l'autre moitié a à peine de
    quoi se nourrir. Indifférence à tous niveaux... dans un immeuble.
    En famille. Les amis... que sais-je ? Ah oui, j'oubliais les
    Politiques. Que d'hypocrisie. Je ne sais pas pourquoi, mais
    je fais confiance à la révolte des jeunes. Ils sont capables
    de faire bouger les choses. J'ai beaucoup aimé ce que tu
    as écris, Malou. Plein d'amitiés et je t'embrasse.
    ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement choquée par la profonde injustice de l'existence de ces deux mondes dont le plus riche devrait veiller sur le plus pauvre. J'ai conscience aussi de la complexité de la situation et de la soif de pouvoir et de richesse des dirigeants politiques, si souvent corrompus....Essayons en ce qui nous concerne, de participer à des actions humanitaires, à voter pour ceux qui nous paraissent les moins mauvais et de faire changer tout ce qui peut l'être. Merci pour ton commentaire que j'ai beaucoup apprécié. Je t'embrasse.

      Supprimer
  5. Ma chère Malou,
    On est bien loin de ce chanson-poème
    de Robert Lamoureux (1954) :

    Y a partout des gens qui se promènent
    Avec le cœur tout plein de soucis
    Pour tous ces gens qu'ont pas eu de veine
    Ma maison n'est pas loin d'ici
    Bien sûr, chez moi, c'est pas immense
    Mais y a quand même un bout d' jardin
    Quand on a l' cœur dans la souffrance
    De voir des fleurs, ça fait du bien...
    Tendresse Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce poème qui fait chaud au coeur, PhareOuest. Voir les fleurs ça fait du bien, cela permet de reprendre un bol d'oxygène avant de se replonger dans l'horreur de situations d'une cruauté inouïe. Tendresse.

      Supprimer
  6. Un monde en une multitude de facettes, autant de miroirs déformant la réalité, la vraie, la seule, la toute première, celle où il était écrit de s'aimer... Ce monde qu'il faudra bien reformer un jour pour qu'il soit ¨Un¨ enfin, pour que l'on puisse réapprendre à lire ce qui est gravé au fond de l'âme.

    Si tristes ces extrêmes... Le milieu est sûrement un fruit délicieux que nous découvrirons peut-être?

    Hélène*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'unicité du monde, beau projet, beau rêve, belle utopie à conserver au plus profond de soi et à mettre en musique en posant des actions les unes après les autres et adviendra ce que pourra, on aura posé une pierre sur l'édifice de l'humanité. Je t'embrasse.

      Supprimer
  7. Oui c'est révoltant car les enfants sont innocents dans cette affaire. le père ne travaillait pas et avait même menti sur leur origine. Un père totalement inconscient qui a quand même bien aidé au fait que la famille soit reconduite à la frontière. Lui seul aurait dû être renvoyé.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si difficile et inhumain de séparer une famille....Bisous Violette.

      Supprimer
    2. La proposition du président est une absurdité et je n'en attendais pas moins de lui! Cependant si l'expulsion est légale, il faut l'appliquer sinon d'autres cas suivront et ce serait la débandade.
      Bisous

      Supprimer
  8. Bonjour Malou
    Malgré la succession rapides des évènements terribles, nous DEVONS au quotidien, même dans nos activités de loisir, GARDER en soi, la Conscience tragique des évènements.

    Nous pouvons prendre exemple sur cette femme Merveilleuse qui a finie sa vie en déportation, Etty Hillesum. Ce passage, dans "La paix dans l'enfer" :

    Aussi, désormais, j'essaie de vivre au-delà des tampons verts, rouges, bleus et des "listes de convois", et je vais de temps à autre rendre visite aux mouettes, dont les évolutions dans les grands ciels nuageux suggèrent l'existence de lois, de lois éternelles d'un ordre différent de celles que nous produisons, nous autres hommes.

    Très amicalement et fraternellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'évoquer Etty Hillesum, cette grande jeune fille qui nous écrivit du fond de sa captivité avec une lucidité tranquille et poignante qui m'a longtemps interpellée. C'est vrai que la nature, la mer en l'occurence, nous emmène dans un monde, dans un ailleurs tellement ressourçant. Merci pour ta visite et pour ton commentaire intéressant. Fraternellement à toi, Yanis.

      Supprimer
  9. Déprimant mystère de l'humanité qui est capable du pire comme du meilleur.
    Tour à tour se révolter, espérer, et apprécier ce que l'on a...
    Le choc des mondes est toujours impressionnant, quand on ne fait partie ni de l'un, ni de l'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans quelle monde vis-tu alors Célestine ? dans celui des nantis sans aucun doute, dans celui de pays riches ? Non ?

      Supprimer
  10. Fée Malou, toujours les mots, pour sensibiliser, pour ne pas oublier que nous sommes des privilégiés.

    L'humain étant ce qu'il est, un être imparfait, il n'a pas encore compris qu'en partageant on devient plus riche... Pourtant, tous les jours, il y a des personnes, partout dans ce monde de fous, qui posent des gestes qui font la différence.

    Mille doux bisous,
    Grim*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis vrai, Grim* : partager c'est s'enrichir...pourquoi donc tant de gens pensent le contraire ? Heureusement, comme tu le dis, que de par le monde tant et tant de personnes posent des actions pour montrer la générosité et l'altruisme. Cela réconforte. Bisous.

      Supprimer
  11. ✿ ❀ ✿ Bonjour chère Malou !
    Je viens te souhaiter un agréable dimanche
    Je t'envoie de GROS BISOUS d'Asie
    BONNE JOURNÉE !!! ✿ ❀ ✿

    RépondreSupprimer
  12. Nous ne pouvons que nous battre en utilisant nos mots. C'est mieux que rien, juste une façon de témoigner, d'alerter pour que l'indifférence ne soit pas totale.
    Bisous Malou et merci d'être passée chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien battons-nous alors et alertons....c'est si important. Amitiés Sable, à bientôt.

      Supprimer

Quel plaisir de lire vos commentaires, ces petits cristaux de sel que j'aime à déguster, délicatement posés sur la chair de votre sensibilité, de votre générosité. ! Ici on se dévoile...donc point d'anonymat...au moins un pseudo...merci.

Bretagne réunifiée

Translate

Englishblogger españolblogger Italianoblogger Deutschblogger Nederlandsblogger العربيةblogger
Russeblogger Japonaisblogger Portugaisblogger Chinoisblogger Coréenblogger Turcblogger
ελληνικάblogger српскиblogger Polskiblogger Danskeblogger Suomenblogger Svenskablogger
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...